Bonne nouvelle, les Noirs ne sont plus noirs !

Publié le par Yves-André Samère

S’il existe une manie qui me tape sur les nerfs, c’est bien celle qui consiste, y compris chez des personnes bien intentionnées, à dire « un Black » lorsqu’on parle d’un Noir. À croire que le mot Noir est devenu pornographique. Tendez l’oreille, le phénomène est à peu près généralisé.

Franchement, j’y vois, non seulement une marque extrême de bêtise et de pusillanimité (on a peur d’employer le mot juste ?), mais aussi un indice de racisme inconscient. Dire « black » plutôt que « noir », traduit en langage clair, cela signifie : « Excusez-moi d’avoir eu cette pensée grossière et failli dire une obscénité en employant le mot noir, mais je me rattrape en le camouflant sous un terme plus pudique donc plus acceptable ».

Évidemment, c’est ridicule, mais plus que cela. Et les gens cultivés qui donnent dans cette manie ne font qu’aggraver la situation.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y

Les Maghrébins constituent un sous-ensemble des Arabes. On est maghrébin si on vient du Maghreb, donc du Maroc, de l’Algérie ou de la Tunisie. Dans ce cas, on est arabe aussi. Mais il y a des
Arabes ailleurs qu’en Afrique du Nord, et ceux-ci ne sont pas maghrébins.

Et je rappelle qu’Obama est métis, pas noir.


Répondre
D

Je n'y connais rien, mais pourquoi maintenant dit-on "maghrébin" et non plus "arabe" ?
Quant aux "noirs" on en a été bassinés largement avec l'élection d'Obama. Comme si c'était une qualité fondamentale pour diriger les Etats-Unis.


Répondre