Boycottez Cheminade !

Publié le par Yves-André Samère

J’ai cru rêver en voyant que Jacques Cheminade se présentait de nouveau à l’élection présidentielle. Et je cauchemarde en constatant qu’il a réuni les cinq cents signatures lui permettant de le faire. Pas moins surprenante, la discrétion des médias sur cet individu, si l’on excepte Caroline Fourest, qui a fait un papier sur lui, mais sans donner trop de précisions.

Alors, voici : en 1995, Cheminade était déjà candidat, et il avait été invité à l’émission de France Inter Le téléphone sonne. Or j’avais appris que Cheminade avait été condamné, aux États-Unis je crois, pour avoir escroqué une vieille dame, dont malheureusement j’ai oublié le nom (elle est certainement morte aujourd’hui). J’avais donc appelé France Inter, et mon appel avait été retenu, si bien que j’avais lancé l’information, que nul autour de lui ne semblait connaître, puisqu’on n’en avait pas soufflé mot.

Bien entendu, Cheminade avait nié le fait, et on était passé à un autre sujet. Le seul organe d’information qui a fait écho à l’incident, c’est « Charlie-Hebdo », parce que j’avais repassé le renseignement à Philippe Val, qui l’avait publié dans son éditorial hebdomadaire.

Mais aujourd’hui, tout le monde a oublié...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :