Cancre mais artiste !

Publié le par Yves-André Samère

S’il y a bien une manie qui m’énerve, chez les animateurs de radio-télé – sauf peut-être Stéphane Bern, qui n’a pas honte de dire qu’il était plutôt bon élève –, c’est cette affectation de proclamer qu’enfants, à l’école, ils avaient été des cancres. Surtout en mathématiques ! Sur France Inter, Frédéric Lopez vient encore de tomber dans ce travers. J’ai baptisé cela « le syndrome Sacha Guitry ».

Explication : il est bien connu que Sacha Guitry a redoublé sa sixième cinq ou six fois, s’est fait renvoyer d’un tas de collèges, et qu’à l’âge adulte, il ne savait toujours pas faire une soustraction. Si bien qu’une foule de crétins se sont mis dans la tête de se vanter de la même carence, en vertu du raisonnement suivant : « Je suis un cancre, DONC je suis Sacha Guitry ! ». Un artiste est forcément un cancre, et réciproquement, c’est bien connu.

Hélas (pour eux), la plupart des animateurs visés ici ne seraient seulement pas fichus de faire aussi une phrase correcte...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Je rigole en pensant à la rebellitude de Stéphane Bern ! Peut-être au niveau de sa coiffure.
Répondre
D
Hé oui, un artiste ou un animateur ne peuvent être que "rebelles". Quoi ? Agnan artiste ?
C'est usant.
Répondre