Chanter et jouer; ça conserve !

Publié le par Yves-André Samère

On croit facilement que les célébrités du temps passé sont mortes. Or, en fouillant un peu, on a parfois des surprises : elles vivent toujours !

Ainsi, parmi les chanteuses célèbres, j’ai retrouvé Léo Marjane, qui semble être la doyenne. Elle chantait Je suis seule ce soir, et, née le 27 août 1912, elle a donc 102 ans et conduit toujours sa voiture. Pas courant.

Et Suzy Delair ? Cette excellente soprano lyrique qui chantait Avec son tralala dans Quai des Orfèvres, le film de Clouzot (dont elle a été la compagne), et qui a fait merveille dans Les trois valses d’Oscar Strauss (une mine de mélodies ravissantes, sortie en 1935), est née le 31 décembre 1917 : elle vient donc d’avoir 96 ans.

Et les Peters Sisters ? Je n’ai pu retrouver les dates de naissance respectives, en Californie, d’Anne, Mattie et Virginia. Elles ont chanté entre 1937 et 1963, et ont paru dans un film français, Nous irons à Paris, comédie avec Ray Ventura et son orchestre, qui a eu un grand succès en 1950. Deux sont mortes, mais je sais que la survivante – il me semble que c’est Virginia – vit, très modestement, dans un petit appartement, à Paris (un de mes copains journalistes avait entrepris de l’interviewer pour faire la biographie du trio, mais il a abandonné).

La seule que j’ai rencontrée est Geori Boué, cantatrice qui s’est notamment illustrée dans La belle Hélène, et qui naquit le 16 octobre 1918. Elle vit donc toujours, et c’est tant mieux.

Par pure galanterie, je ne parlerai ni de Line Renaud ni de Régine, mais je parie que vous ignoriez que Patachou, cette excellente chanteuse qui a révélé Brassens dans son cabaret montmartrois, est toujours de ce monde : elle est née le 10 juin 1918, elle aura donc 96 ans dans quelques jours.

Au cinéma, Michèle Morgan, qui a cette curieuse particularité de ne fêter son anniversaire que tous les quatre ans (elle est née une année bissextile), a eu récemment 94 ans.

Il y a encore Olivia de Havilland, qui incarnait Melanie dans Autant en emporte le vent et qui est la dernière survivante de ce film mythique : née à Tôkyô le 1er juillet 1916, elle aura donc bientôt 98 ans, et, le 15 décembre, elle a perdu sa sœur, Joan Fontaine, née dans la même ville le 22 octobre 1917.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

C
Pour conclure dans le sujet :" Si l'éphéméride c'est le temps qui passe, c'est le temps qui passe qui les fait mes rides".Même pas honte...Désolé !
Répondre
P
Pour conclure dans le sujet :" Si l'éphéméride c'est le temps qui passe, c'est le temps qui passe qui les fait mes rides".Même pas honte...Désolé !
Répondre
Y
Mettons Gisèle Casadesus au rang des... Saintes !

Tout cela montre que les femmes résistent mieux au temps qui passe. Chez les hommes, hormis Charles Vanel qui avait presque atteint les 97 ans, on ne trouve guère de vétérans.
Répondre
C
Et, si tout va bien, Mademoiselle Gisèle Casadesus va nous faire ces cent ans ce 14 juin ! Et toujours active . Elle est dans 2 films en 2014 !
Répondre
Y
Explication au début du deuxième paragraphe : je ne parlais que des femmes. Et puis, Aznavour est beaucoup trop jeune pour être dans cette liste !
Répondre
D
Et ce petit jeunot d'Aznavour ? 90 ans et qui se produit encore sur scène ?
Répondre
Y
C’est vrai, je ne comprends pas comment j’ai pu oublier Danielle Darrieux. D’autant plus qu’elle était à la fois actrice et chanteuse, chose rare en France, et de talent dans les deux domaines.

Yvette Lebon est beaucoup moins célèbre, ce qui s’explique : elle n’a joué que dans des films mineurs, même lorsque le réalisateur était important, et je crains que le public ne la connaisse
pas.
Répondre
C
Un oubli d'importance ,pour moi en tout cas:Danielle Darrieux ,97 ans depuis le 1er mai "premier rendez-vous". J'ai eu la chance de l'avoir comme cliente, charmante au milieu d'une tablée de
comediens dans un restaurant, lePistou que j'avais à Saintes, dans les années 80. Mais la doyenne des artistes c'est Yvette Lebon; 104 ans, si tout va bien pour elle en Août de cette année !
Répondre