Chopin sur Inter Bourdes

Publié le par Yves-André Samère

Les journalistes savent tout, et nous devons leur être reconnaissants de nous faire partager leur savoir. Ainsi, j’ai noté récemment que « Le Canard enchaîné » faisait mourir Frédéric Chopin en 1810, alors que c’est l’année de sa naissance. Et puisque « Le Canard » n’a pas publié de rectificatif, dans son numéro suivant, sous la forme d’un de ses célèbres « Pans sur le bec », il doit avoir raison. Même si l’inscription sur la tombe du compositeur au Père-Lachaise, à Paris, semble dire qu’il est mort en 1849 !

La chose a d’ailleurs été confirmée ce matin par France Inter, qui ne se trompe jamais non plus, puisque, parmi les titres du journal de 8 heures ce matin, cette radio annonçait que la Folle Journée de Nantes, festivité qui se déroule sur cinq jours en ce moment, commémorait le « bicentenaire de la mort de Chopin ».

(Pour bien faire, France Inter, à qui rien de ce qui est culturel n’est étranger, attribue à Chopin 18 Valses – il y en a dix-neuf de connues à ce jour – et 21  Nocturnes – il y en a vingt-deux)

C’est dit, « Le Canard » plus France Inter, l’information sur les dates de la naissance et de la mort de Chopin ne peut être que vraie. Je vais donc me rendre aujourd’hui sur sa tombe, muni d’un ciseau et d’un maillet, afin de rectifier l’inscription sur la pierre tombale de mon compositeur préféré.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
<br /> mon cher Yves-André, tu as fait toi même une erreur dans ton texte : "Ainsi, j’ai noté récemment que « Le Canard Enchaîné » faisait mourir Frédéric Chopin en 1810, alors que c’est l’année de sa<br /> mort." C'est bien l'année de sa naissance.<br /> <br /> Même toi, Le canard et Inter ont réussi à t'avoir !!<br /> <br /> <br />
Répondre
Y
<br /> J’ai corrigé le texte, mais je laisse ce commentaire, histoire de prouver mon immense magnanimité.<br /> <br /> Néanmoins, France Inter et « Le Canard » me le paieront!<br /> <br /> <br />