« Confidences » de LA Martine

Publié le par Yves-André Samère

Un exemple de ce que les journaux n’ayant rien à dire peuvent inventer pour vendre du papier.

Au début de la semaine, Martine Aubry est invitée à Canal Plus, et, parmi un flot de propos plus ou moins intéressants, répond à une question sur Ségolène Royal, qui a encore dit on ne sait trop quoi, comme d’habitude. Madame Aubry, à qui on repasse l’enregistrement, sourit et répond placidement : « Elle est un petit peu impatiente, , Ségolène ».

Le lendemain, il se trouve deux ou trois journaux pour faire semblant de croire, et donc imprimer, qu’elle a dit « Elle est un petit peu impatiente, LA Ségolène ».

Ah les honnêtes gens !

Il a fallu interviewer la pauvre Martine pour lui faire rectifier la déclaration qu’elle n’avait pas faite.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y

Parler en public est déjà difficile, je le sais pour l’avoir fait. Peu de politiques y parviennent sans un texte écrit au préalable. Parler sur Canal Plus, avec derrière soi un public qui hurle et
applaudit n’importe quoi dès que le chauffeur de salle lui en donne le signal, c’est impossible. À plus forte raison, peser ses mots.


Répondre