Contre le bouclier fiscal

Publié le par Yves-André Samère

Lorsqu’il a créé le bouclier fiscal, Sarkozy a soutenu son projet par sa volonté qu’aucun Français ne paye au fisc plus de la moitié de ses revenus. Par conséquent, ledit fisc rembourse le trop-perçu aux citoyens qui se sont trouvés dans ce cas.

Mais où était le problème ? Si certains doivent payer plus de 50 % de leurs revenus sous forme d’impôts directs, en quoi serait-ce un abus ? Est-ce qu’on les met sur la paille ? Sont-ils en danger ?

Les intéressés vivent bien, très bien. Ils disposent non seulement du nécessaire, mais surtout du superflu, et au-delà du superflu. Le rôle de l’État, c’est de protéger les faibles, les pauvres, les défavorisés. Pas de chouchouter ceux qui ont déjà tout.

Le bouclier fiscal est une ignominie, créée par la droite pour s’autoprotéger. Le premier geste d’un président de gauche après son élection devrait être de le supprimer d’un trait de plume, et sans ménager quiconque.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Yves-André Samère 30/04/2010 08:24


Enlève ta burqa, Jean-Marc, on t’a reconnu !


Johnny H. 29/04/2010 20:03


A que Vous ètes tro inguste meussieu avec les jens qui gagne leur vie a la sueure de leur frond.

Johnny H.