Crise de foie ?

Publié le par Yves-André Samère

Comme ce matin les radios n’ont rien à raconter, hormis les interminables commentaires sur les activités du pape, nous n’avons pas échappé à la traditionnelle stupidité sur les conséquences du réveillon de la veille. En un mot, les gloutons seraient menacés par la « crise de foie ».

Rappelons à ceux qui, en classe de sciences, dormaient sur le radiateur, que la crise de foie n’existe pas. C’est un mythe auquel ne croient que les Français. Un peu comme la célèbre « congestion » qui frapperait les imprudents s’étant baignés dans les deux heures qui suivent le déjeuner. Je peux vous garantir que je me suis souvent baigné, en mer comme en piscine, après un déjeuner, sans jamais ressentir le moindre malaise.

Mais les Français croient à beaucoup de choses, comme la radiesthésie, l’astrologie ou la graphologie, qui sont de fausses sciences, ou à ce mythe rigolo de la Lune rousse, qui brûlerait les cultures au mois de mars. Pour ne rien dire des chats noirs, qui portent malheur, comme on sait.

Tout ça est assez comique, mais aussi un peu lamentable : à quoi servent donc les écoles ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
L’homéopathie, évidemment. Mais on devait tout citer, cet écran serait trop petit.
Répondre
Y
Disons donc : « la majorité des Français ». Car enfin, toutes ces idioties sont largement tenues pour vraies. Et je me suis cantonné aux plus courantes !
Répondre
C
Dans une entrée récente vous critiquiez l'esprit de système, et pourtant vous cédez au même travers avec votre « les Français »...
Répondre
D
L'homéopathie, aussi !
Les chats noirs, en Angleterre, portent bonheur. Ils ne font rien de rien comme nous.
Oui, ce matin j'ai entendu cette histoire de foie. Qui ne m'a pas étonnée.
Répondre