Derniers feux de Nadine Médrano

Publié le par Yves-André Samère

Hier soir, nous avons connu un grand bonheur : Nadine Morano, en effet, était l’invitée du Petit Journal, probablement pour la dernière fois de sa vie. On comprend Yann Barthès, après le séisme qui a ravagé les sarkozystes, elle seule était capable de conserver assez d’énergie pour venir lâcher ses dernières fusées langagières face aux caméras.

Pour ma part, attentif comme toujours à la moindre parole de Nadine Médrano, je n’ai pas raté son double pléonasme : refuser de faire sa propre autocritique personnelle. Vous pouvez revoir la chère Nadine en téléchargeant la séquence du Petit Journal.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :