Dukan-la-Joie

Publié le par Yves-André Samère

Il est bien, ce médecin nutritionniste dont le nom, phonétiquement, définit assez bien son niveau d’intelligence. Il a en effet proposé de donner des points supplémentaires, au bac, à ceux des élèves qui ont réussi à ne pas grossir pendant les deux dernières années avant leur examen. Qui ne verrait que cette initiative est frappée au coin du génie ? Et qu’elle est parfaitement désintéressée, ce médecin n’ayant rien à gagner à ce coup de pub ?

Le plus surprenant, c’est que le ministère de l’Éducation nationale ait pris la peine de lui répondre. Ils ont du temps à perdre, au ministère ? Il va falloir le dégraisser, ce mammouth.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Il est merveilleux, ce Dukan. Il sort un livre demain, donc, "parlez de moi, en bien ou en mal, pourvu qu'on en parle".
Bien joué, pépère.
La blogosphère, souvent féminine sur ce sujet, a hurlé au scandale pour deux raisons : elles-mêmes et les régimes à la noix, et pour leurs enfants, surtout adolescents, qui ont suffisamment de
problèmes sans en rajouter un.
Et le Bac, ce n'est pas un concours de beauté plastique.
Répondre