« E » = « i » ? Hi hi !

Publié le par Yves-André Samère

On sait depuis quelques jours que le concombre tueur est infecté par une bactérie extrêmement connue, Escherichia coli, souvent désignée par l’abréviation « E. coli ». Elle est célèbre et banale, et provient des matières fécales humaines. Seuls les journalistes ignorent son existence, et butent à la fois sur son nom imprononçable (pour eux) et sur sa prononciation.

C’est ainsi qu’on entendu une blonde employée sur Canal Plus en parler comme de « i coli ». Eh oui, le « e » est devenu « i », comme sur Internet ! Voir e-mail, e-commerce, e-G8 et autres joyeusetés…

Ce n’est plus une bactérie, c’est un virus !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y

Merci du renseignement, à présent, je sais tout sur Mamère !

Mais le pôvre a des excuses, il est écolo. Quand on sait que les écolos ont choisi pour cheftaine une femme, Cécile Duflot, qui a baptisé sa fille Térébenthine...


Répondre
V

Il n'y a pas que les blondes qui font cette erreur, j'ai entendu le député Noël Mamère prononcer lui assi "i".


Répondre
D

Que voulez-vous : mon éducation judéo-chrétienne fait des ravages.


Répondre
Y

Mais l’animal est un homme comme les autres !


Répondre
D

Pas simplement humaines, les bactéries. D'animaux aussi, en fait elles font assimiler les aliments par les intestins. On dit aussi la "flore intestinale".


Répondre