Écrasez les enfants, ils sont trop nombreux !

Publié le par Yves-André Samère

Cette « vidéo qui choque les Chinois », comme on dit un peu partout, je l’avais vue il y a deux jours déjà, et je ne sais pourquoi je n’en ai pas dit un mot. On y voit une petite fille de deux ans renversée par une camionnette, dont la roue avant droite lui passe sur le corps. Le chauffeur stoppe ; va-t-il descendre pour tenter de lui porter secours, l’amener à l’hôpital, où je ne sais quoi ? Non, au bout de quelques secondes, il… redémarre, et la roue arrière droite passe à son tour sur le corps de l’enfant !

Cela ne suffit pas ? Non, bien sûr. Ensuite, on a pu voir, filmées par la caméra de surveillance, dix-huit personnes qui passaient devant le corps sans s’arrêter, comme devant un chien mort.

Sordide humanité. Sordides Chinois, vous ne méritiez pas Mao !

Bien, calmons-nous. Il faut le comprendre, ce chauffeur : s’il avait secouru l’enfant, ça lui aurait coûté plus cher que de prendre la fuite. Normal, non ? Dans un monde où la rentabilité prime tout, l’acte n’aurait pas été rentable. Hélas, plus tard, il s’est rendu à la police, nous dit-on. Après quelques années de prison, il ira hanter les plateaux de télé et deviendra une vedette, comme, il y a quelques années, le Japonais cannibale qui, étudiant en France, avait dégusté sa petite amie, puis est devenu après sa libération une vedette dans son pays. Il a même eu une émission de télé à lui. On espère que le chauffeur de salle était aussi efficace que les nôtres, et qu’il a su faire applaudir les spectateurs autant que chez Denisot.

Dans cinquante ans tout au plus, l’humanité aura disparu, exterminée par sa propre folie. Viendra le règne des cafards. Ils seront peut-être plus humains.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D

Circonstance atténuante : c'était une petite fille. Donc une quantité négligeable.


Répondre