En bonne voie : rue de Miromesnil

Publié le par Yves-André Samère

Généreuse, la République, avec ses anciens présidents qui ne lui servent plus à rien mais dont elle fait collection. On se demande qui a décidé d’attribuer à Sarkozy, et à vie, 325 mètres carrés de bureau, sur onze pièces, dont évidemment il ne paiera pas le loyer. Que va-t-il y faire ? Son jogging ? Pas de la politique, tout de même ! Il a juré de s’en retirer définitivement, et vous savez combien sa parole est fiable...

Le plus pittoresque est l’adresse de ce modeste cadeau : rue de Miromesnil. Pour ceux qui ne connaissent pas la capitale, cette rue débouche sur la place Beauvau, c’est-à-dire celle qui sépare l’Élysée du ministère de l’Intérieur. Tout un symbole, affichant que le récipiendaire n’a aucune intention, c’est juré ! de revenir hanter ces lieux.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :