Femmes trompées, soyez plus patientes !

Publié le par Yves-André Samère

Comme elle doit regretter d’avoir mis son compagnon à la porte de leur domicile, au lendemain de l’élection de Sarkozy, la chère Ségolène ! Aurait-elle patienté cinq ans, elle entrait à l’Élysée. Certes, pas comme présidente, mais comme « première dame », comme disent les journaux bien écrits.

C’est ballot, quand même… Bernadette a été plus futée, et Danielle avant elle, et Anne-Aymone avant elles, pareillement.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :