Gay, gay, marions-nous (ou pas)

Publié le par Yves-André Samère

Du mariage homosexuel, dont l’Assemblée nationale a débattu aujourd’hui sur la proposition du Parti Socialiste et qu’elle a refusé de légaliser, je ne pense rien. Déjà, je ne vois pas l’intérêt du mariage hétérosexuel, alors…

Cependant, il est quasi certain que cela se fera, sans doute avant la fin du prochain mandat présidentiel. Tout simplement parce que l’opinion publique y est de moins en moins défavorable, et que, lorsque les électeurs potentiels, partisans de cette éventualité, seront assez nombreux, il n’est pas un parti, de droite ou du centre, qui refusera les suffrages de cette masse de gens. Restera toujours le Front National, mais, à mon avis, si les dinosaures devaient voter, nous serions tous géants et dotés d’une épaisse carapace.

Quant à l’aspect moral, on voit mal où il a sa place dans cette affaire.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :