George VI : fumer tue

Publié le par Yves-André Samère

On sait, puisqu’un film très surestimé l’a raconté au début de cette année, que le roi d’Angleterre George VI, lorsqu’il fut obligé de monter sur le trône afin de remplacer son frère qui avait abdiqué, était affligé d’un handicap : il était bègue.

Le praticien australien qui parvint à le guérir, et qui n’était pas plus médecin que Jane Birkin n’est chanteuse, fut néanmoins l’équivalent de l’ours écrasant avec une grosse pierre la mouche posée sur le visage de son ami qui dormait – et qu’il estourbit définitivement, par conséquent. En effet, afin de l’aider à raffermir sa voix, il conseilla fortement à son royal patient de fumer d’abondance.

Résultat : cancer des poumons. Et le roi mourut à seulement 56 ans !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :