Haro sur les handicapés !

Publié le par Yves-André Samère

Ils sont élégants, les dirigeants européens. Pour boycotter les Jeux olympiques de Sotchi, ils ont attendu que soient lancés ceux réservés aux handicapés.

Le message est très clair : chers infirmes, vous comptez pour du beurre. Ne vous étonnez plus qu’en France, les aménagements destinés à vous faciliter la vie (obligatoires, selon la loi de 2005, qui avait fixé un délai de dix ans) ont des années de retard. Avec la force de caractère qu’on lui reconnaît partout, le Premier ministre Ayrault a repoussé le délai de trois ans pour les commerces, de six ans pour les écoles et de neuf ans pour les transports. Référence : « Le Canard » d’avant-hier. Autrement dit, et respectivement, en 2018, 2021 et 2024. Vous croyez que le prochain maire de Nantes sera encore à l’Hôtel Matignon pour tenir ses engagements ?

Le vote socialiste va frôler le raz de marée. Ce n’est pas une cathédrale qui va être engloutie, c’est la rue de Solférino.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Albert Jacquard avait effleuré le sujet dans son livre « Halte aux jeux ! ».
Répondre
D
Je n'aime pas les jeux olympiques et tout ce que cela comporte comme esprit de compétition ajouté à l'esprit de clocher. Mais les jeux handisports c'est quand même autre chose, car ces hommes et<br /> ces femmes ont lutté avant tout contre leur déficience physique. Et le sport peut être un excellent remède pour trouver ou retrouver une certaine autonomie.<br /> Alors, ils ont tout faux, nos gouvernants, d'autant que les jeux paralympiques deviennent de plus en plus médiatisés (ce qui les intéresse en priorité il me semble).<br /> Mais le premier qui parle de "personne en situation de handicap" au lieu de "handicapé", je sors ma Kalachnikov.
Répondre