Hossein-t-Esprit

Publié le par Yves-André Samère

Pas question, ce soir, de regarder sur France 3 le spectacle de Robert Hossein retransmis en direct depuis Lourdes. Je n’aime pas du tout Robert Hossein, ni sa rage perpétuelle de montrer sa grande âme à tous les passants. Leit-motiv du monsieur : je ne fais pas cela pour de l’argent, mais parce que j’aime les gens (il y a du charlatanisme à se balader sans cesse avec sa sainteté en bandoulière, comme le faisait la sinistre « mère » Teresa). « Si je peux apporter un peu d’espoir aux gens avec mes spectacles, c’est tout ce que je demande », proclame Hossein à tous les journalistes complaisants qui lui tendent un micro. Ce type d’invividu ostensiblement désintéressé me fait penser à Henri Jeanson, qui disait avoir souvent rencontré des producteurs de cinéma ruinés, mais jamais de producteur pauvre !

Hossein « aime » et admire beaucoup de monde : De Gaulle, Jésus, la mère de Jésus. À ce détail près que De Gaulle, on est certain qu’il a existé. Pour les autres, il y a photo. Et je prétends que contribuer sans cesse à propager l’obscurantisme, c’est une action détestable. Si Hossein avait vraiment lu la Bible, comme je l’ai fait, il serait athée.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :