Il faut embaumer Nanard !

Publié le par Yves-André Samère

Ce matin, « Le Journal du dimanche » publie une interview de l’ineffable Nanard, l’homme le plus honnête et le plus sincère de France, comme on sait (la preuve, son nez est d’une longueur normale).

Sachant que le verdict rendu par ce curieux « tribunal arbitral », censé permettre à l’État de faire des économies en lui épargnant (à l’État) un procès interminable et à grand spectacle, a conclu que ce menu inconvénient pourrait être évité en payant tout de suite à Tapie ce qu’il réclamait, et au-delà (ah, ces quarante millions d’euros pour compenser le « préjudice moral » d’avoir été escroqué par le Crédit Lyonnais), sachant donc, que ce verdict risquait fort d’être remis en question, et qu’il se pourrait que le cher État lui demande poliment de bien vouloir rendre les sous – qu’entre-temps il a dépensés –, Tapie, dont le beau visage ruisselle de franchise, a affirmé que « si l’on découvre la moindre entourloupe, le moindre dessous de table ou quoi que ce soit d’anormal, alors dans la seconde, à mon initiative, j’annule l’arbitrage ». Dans la seconde, oui-oui !

Vous voulez que je vous dise ? Ce n’est ni Pierre Brossolette ni Olympe de Gouges qu’il faut faire entrer d’urgence au Panthéon. C’est Nanard. N’attendons pas que la Grande Faucheuse passe ramasser ce grand fauché : embaumons-le tout de suite !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Ah mais je croyais qu'il était déjà embaumé.
Ou alors c'est la toxine botulique...
Répondre
Y
Négociations de marchands de tapis, aux États-Unis. On a vu comment Polanski, à partir de SEPT chefs d’inculpation, dont un viol de mineure, avait fait négocier par son avocat afin de n’être accusé
que de « relations sexuelles illicites ».Sic.
Répondre
D
Lagarde est issue d'un grand cabinet d'avocats états-unien, Sarkozy bade les américains : conclusion, ils ont essayé d'imposer ce qui se passe couramment aux Etats-Unis, c'est-à-dire une
négociation plutôt qu'un procès.
Mais notre Droit n'est pas le même...
Répondre