Il n’y a plus de poissons d’avril !

Publié le par Yves-André Samère

Comme on dit, la réalité dépasse de plus en plus souvent la fiction, et le site marianne2.fr, antenne du célèbre hebdomadaire, le prouve à l’occasion du 1er avril et de ses poissons, qui ne sont plus ce qu’ils étaient. Marianne a donc recensé cinq évènements de l’an écoulé, qui par leur stupidité crasse, battent tous les poissons d’avril.

Ce sont le Prix Nobel de la Paix attribué à Obama, qui occupe militairement l’Irak et l’Afghanistan, prix décerné le lendemain du vote du budget de la Défense états-unienne ; le projet – avorté – de nommer un étudiant médiocre de 23 ans, deux fois redoublant, à la tête de l’Epad, l’une des organisations commerciales les plus riches d’Europe, cet étudiant étant précisément le fils d’un homme qui avait annoncé qu’en France, le piston, c’était désormais fini ; la nomination de Philippe Val à la tête de France Inter, sur la simple recommandation d’une chanteuse aphone devenue la belle-mère de l’étudiant visé plus haut ; le ministre Hortefeux, couronné par l’Union des patrons et des professionnels juifs de France (UPJF), au titre du « Prix de la lutte contre le racisme et contre l’antisémitisme » ; et enfin, le fameux lip dub de l’UMP, dansé et chanté en playback par des ministres, sur une musique dont cette organisation avait oublié de payer les droits d’auteur, ce qui lui a valu une condamnation.

Naturellement, rien ne vous empêche de trouver d’autres exemples. Entre la lutte contre une grippe anodine qui a creusé le déficit de la sécurité sociale, la sanction caractérielle qui frappe une ancienne éminence qu’on a privée de sa voiture, le triomphe dans les sondages de Sa Majesté entalonnée, l’absence du ministre de la Culture aux obsèques de Jean Ferrat, et les voyages à 116 500 euros d’un ministre qui devait assister à une conférence en Martinique, l’actualité déborde !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :