Incroyable, des acteurs qui travaillent !

Publié le par Yves-André Samère

En décembre dernier est sorti un film assez moyen, intitulé Arbitrage, et dont la vedette était Richard Gere – je vous rappelle que ce nom se prononce guire, et non pas jire. Le réalisateur, qui faisait là son premier long métrage, s’appelait Nicholas Jarecki, et, dans les échos livrés à la publicité, il a raconté comment il avait rencontré Gere pour la première fois : « J’étais allé déjeuner chez Richard, dans un petit bed and breakfast qu’il tient avec sa femme ».

Ciel ! Le beau et prestigieux Richard tient donc une pension ? Tout comme, en Belgique, Olivier Gourmet tient un hôtel ?

Plaignons les acteurs obligés de travailler.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :