Je me convertis à l’islam !

Publié le par Yves-André Samère

Je ne voudrais pas apparaître vache, ni me moquer des étrangers ne maniant pas très bien notre langue, donc parlant le français comme une vache espagnole. Mais quand on veut m’inciter à me convertir – à quelque religion que ce soit, d’ailleurs –, et qu’on se met à me faire la morale, à moi et à des gens qui ne font de mal à personne, au nom d’un Dieu qui n’existe que dans l’imagination des esprits rétrogrades, je sors mon arme favorite. Pas le couteau, non, ni la ceinture d’explosifs, mais mon aptitude à rire de tout et aux dépens de n’importe qui.

J’avais écrit naguère un petit texte intitulé Punition divine contre le Japon. C’était le 12 mars 2011, le billet était ultra-court et visait les homophobes, qui voient dans les catastrophes naturelles la main de Dieu s’abattant sur ces horribles pécheurs que sont les homosexuels. Avec un léger retard à l’allumage dont je ne lui tiens pas rigueur, un lecteur qui vit en Algérie (je n’ai pas réussi à savoir si c’était dans la région saharienne d’In Salah, ou au nord de Guelma), et qui porte un prénom, Mehdi, que j’aime assez, ce lecteur, donc, place en commentaire de mon texte ce cours accéléré d’islam, dont j’avais certes bien besoin, mais que je n’ai pas validé comme commentaire, car il est tellement mieux ici :

 

le tsunami de Japon l’ouragan Sandy ces catastrophes naturelles les maladies les guerres des punitions divine depuis Adam a ce jour aux êtres humains de convertir a l’islam pour éviter leurs exterminations par ces punitions divine et pour éviter l’enfer la preuve ce verset dans le coran DIEU dit (Dis-leur : «Dieu a le pouvoir de susciter contre vous un cataclysme descendant du ciel ou surgissant de la terre, ou de vous diviser en sectes rivales et de faire goûter aux uns la brutalité des autres.» Regarde comment Nous varions Nos enseignements, afin de les amener à comprendre) 65 sourate bestiaux Al-an’am les bestiaux l’islam dans le monde ou 100%la fin du monde

 

Respectueux des œuvres d’autrui, je n’ai pas modifié une syllabe de cet édifiant discours. Certes, une petite traduction semblerait s’imposer, car il semble comporter quelques obscurités qui sont sans doute le fruit de mon ignorance, mais cette traduction éventuelle affadirait sans doute le ton bienveillant de ce madrigal, aussi n’y ai-je rien changé. Je ne doute pas qu’à sa lecture, mes (millions de) lecteurs vont se convertir en masse. Tournons-nous donc tous vers La Mecque !

(J’ai dit « La Mecque », lecteurs gays, pas « les mecs »)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Oui, le passage entre guillemets est visiblement pris dans le texte « sacré », ce qui ne le rend pas plus pertinent.

Pour ce qui est de la liste des catastrophes, elle s’allonge jusqu’à l’infini. J’y ajoute les gens qui se rappellent DE quelque chose (donc Frédéric Lopez, naturellement).
Répondre
U
Vous reconnaîtrez qu'il y a au moins dans ce machin une partie qui est copiée-collée d'un texte rédigé par quelqu'un qui sait écrire.
Ca repose les yeux.
Mais quand même je me demande si dans les cataclysmes on peut compter la scientologie, l'acné, les fourmis rouges et la mère de Térébentine?
Répondre
Y
On peut interdire le dépôt des commentaires !
Répondre
D
C'est pour cela, entre autres (question de talent, aussi), que je ne tiendrai pas de blog : recevoir pareilles inanités.
Quant à se tourner vers les mecs, oui !
Répondre