Je remercie « Le Canard »

Publié le par Yves-André Samère

Je souhaite rendre hommage au « Canard enchaîné », puisque lui-même me rend hommage. Quoique indirectement, et peut-être pas volontairement. En effet, dans son numéro de cette semaine, en page 5, il publie un dessin humoristique (enfin, qui semble vouloir l’être, mais on ne fait pas toujours ce qu’on veut) où l’on voit Angela Merkel – je suppose, vu que la caricature est affreusement ratée – exprimant sa satisfaction que Montebourg ait été éjecté du gouvernement français. Et, dans une bulle, Angela dit ces mots : « Valls a mis l’temps ».

(Au fait, un grand bravo au metteur en page : il a casé le dessin tout à gauche de la page, de sorte que le personnage, qui regarde aussi à gauche, semble se casser le nez sur le bord de ladite page. Aucun maquettiste, et j’ai naguère fait aussi ce travail, ne commettrait une maladresse pareille. Il y avait largement l’espace de l’autre côté, dans la même rubrique)

Cette réplique angelesque, je la trouve d’autant plus désopilante que je l’avais utilisée deux fois comme titre, ICI et , respectivement en 2011 et en 2013. Certes, ce retard à l’allumage est un peu surprenant, puisque, les fois précédentes, lorsque je coupais l’herbe sous les palmes du « Canard », il me rattrapait en moins d’une semaine.

Là, eh bien... disons que « Le Canard » a mis l’temps. Je lui signale qu’en mars de cette année, j’ai aussi publié un article avec un titre du même genre, « Valls à quatre temps ». Je le lui cède gratuitement, si le cœur en dit au rédacteur en chef...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :