Kadhadi, enfin un chef d’État énergique !

Publié le par Yves-André Samère

Le grand humaniste Kadhafi est en train de réaliser le rêve de tous les dictateurs : dissoudre le peuple. C’est vrai, ça, il gêne, le peuple. Un peu partout, des chefs d’État voudrait bien régner sur un pays sans peuple.

Alors, bien sûr, chez nous, et dans les pays civilisés comme le nôtre, où jamais la dictature n’a pointé son vilain nez, il y a des gens que ce massacre défrise. On n’imagine pas l’Angleterre, par exemple, écraser une ville comme Dresde sous des centaines de bombes, ou détruire la flotte... de son allié, comme les mauvaises langues prétendent qu’elle l’a fait à Mers-el-Kebir (un endroit que je connais bien).

Quel salaud, ce Kadhafi, qui met les démocraties en contradiction avec leurs principes ! On devrait ne plus le recevoir chez nous avec les embrassades de rigueur entre chefs d’État. Ou lui couper l’électricité. Ce qui aurait l’avantage de réduire à néant Internet et les téléphones mobiles, d’où vient tout le mal.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y

Je lui fais sa fête ici :

http://y-a-s.over-blog.fr/article-ollier-ollier-68032061.html


Répondre
D

Et Patrick Ollier (compagnon de l'inénarrable MAM) était président d'une commission de l'assemblée de rapprochement avec la Libye, ou un truc de ce genre. Bizarre, il a démissionné il y a peu.
Vraiment, ils ont des fréquentations bizarres, ces gens.


Répondre