Ken Follett, romancier historique

Publié le par Yves-André Samère

Les livres traitant de l’Histoire, c’est évidemment passionnant. Mais parfois, ils sont un peu ennuyeux. Je soutiens qu’on peut s’instruire tout autant mais en lisant un roman historique. C’est pourquoi je vous conseillerai l’œuvre en trois volumes de Ken Follett, Le siècle (il s’agit du vingtième, pour le vingt-et-unième, vous devrez patienter un peu).

À ce jour, deux volumes ont été publiés, dont le premier, daté de 2010, est déjà en format de poche et s’intitule La chute des géants (en anglais, Fall of giants). Ces géants sont les pays qui ont participé à la Première Guerre mondiale, Allemagne, Russie, Royaume-Uni, France, États-Unis principalement. Le deuxième volume, pas encore en format de poche, c’est L’hiver du monde (en anglais, Winter of the world), paru en 2012, et il s’intéresse à la Deuxième Guerre mondiale. On se doute bien que le troisième, en cours d’édition, pas encore pourvu d’un titre, va traiter de la guerre froide, du communisme et de sa disparition, ce que les gens qui pensent avec leurs pieds et qui confondent l’effet avec la cause appellent couramment « la chute du mur de Berlin » – sic.

Ken Follett est un romancier, pas un écrivain. Ce qui signifie qu’il n’a aucun style littéraire particulier, et qu’il écrit ses livres sous la forme de scénarios, alternant les chapitres qui se passent aux quatre coins du monde, avec, souvent (pas toujours) des chapitres assez courts, sans tomber toutefois dans la tendance de Dan Brown. Il est aussi très doué pour imaginer des personnages attachants, et ses livres se lisent rapidement, caractéristique que j’ai tendance à considérer comme une qualité. Je vous dirai une autre fois en quoi je trouve pénibles certains livres classiques considérés comme des chefs-d’œuvre, et qui sont manifestement trop longs.

Ce que je viens d’écrire tend à préciser que j’ai considéré ce type de livres pour leur intérêt historique, pas littéraire. Essayez au moins un roman de Follett, vous verrez bien. Je ne crois pas que vous serez déçus.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
J'en ai acheté un, sur vos conseils. Ma belle-mère me l'a carrément volé ! J'attends qu'elle ait fini...
Répondre