« La balade de Lucie »

Publié le par Yves-André Samère

Le téléfilm diffusé sur France 2 avant-hier soir, La balade de Lucie, avait été écrit et réalisé par une semi-débutante, Sandrine Ray. Il est indiqué que ce téléfilm date de 2012, mais il a dû être tourné bien avant, car l’un des enfants, censé avoir douze ans dans le film, a pour interprète Zacharie Chasseriaud, qui va aujourd’hui sur ses dix-neuf ans. En tout cas, je n’ai pas marché, comme cela peut se produire quand l’auteur a écrit n’importe quoi, sans se soucier de la logique des comportements chez les personnages.

On y voyait donc Sandrine Bonnaire, dont le mari avait été incarcéré à la Santé pour abus de biens sociaux, prendre une décision radicale : elle abandonnait ses deux jeunes enfants, les laissant à sa mère qu’elle déteste – jouée par Mylène Demongeot, toujours bonne actrice (je l’ai vue sur scène dans une comédie). Après cela, elle partait prospecter la région d’Arcachon pour y trouver une maison, se faisait courtiser par un tas de types qui avaient tous la même idée derrière la tête, faisait amitié avec un chauffeur de taxi beau garçon et complètement désintéressé comme ils le sont tous, puis, après la fugue de ses deux fils qui tentaient de la retrouver, finissait par trouver un travail intéressant et bien payé, et se réconcilier avec sa mère. Même dans les films de science-fiction, on ne voit pas autant d’invraisemblances.

France 2, en ce moment, accumule les erreurs, surtout dans le domaine de la fiction. On finit par estimer que France 3 se débrouille mieux.

Publié dans Télévision, Absurdités

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :