La droite la plus bête ?

Publié le par Yves-André Samère

Au fond, je ne crois pas, malgré ce qu’on dit, que nous ayons la droite la plus bête du monde. Si c’était vraiment le cas, comment aurait-elle fait pour accéder si souvent et rester si longtemps au pouvoir ? Faudrait-il en conclure que le peuple qui la choisit pour le diriger serait bête ? Impossible !

Certes, de temps en temps, le peuple élit un charlot de droite. C’est le cas en ce moment, où la quasi-totalité du gouvernement n’est fait que d’individus de cette sorte. Mais, sur le long terme, comme on dit dans les journaux bien écrits – donc de droite –, il n’y a pas eu que des imbéciles à la tête du pays. De Gaulle, Pompidou et Giscard n’en étaient certes pas. Tous leurs ministres n’avaient peut-être pas inventé l’eau tiède (ah ! Raymond Marcellin, Phillippe Douste-Blazy, Christian Fouchet, Alain Carignon, Pierre Bédier, Philippe Dechartre, Hervé Gaymard, Françoise de Panafieu, Maurice Papon, Olivier Stirn, Jean Tiberi...), mais ils étaient tenus solidement en laisse.

Actuellement, c’est la pétaudière, chacun tire sur tous les autres, dans son coin, et il n’y a jamais de sanctions, ou presque jamais. Seule condition pour rester en place, citer sans arrêt le nom du président de la République ! Mais ça, ce n’est pas nouveau...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :