La « lenteur » de la Justice

Publié le par Yves-André Samère

Il nous fera toujours bien rigoler, Jean-François Probst, ancien conseiller de Chirac et chroniqueur sur le site Bakchich.info. Il s’est déclaré partisan de jeter un voile sur l’éventuelle traduction devant un tribunal de son ancien patron, ajoutant que, décidément, si ça ne se fait qu’aujourd’hui, « La Justice est bien lente ».

Lente ? La bonne blague ! Si cette affaire des emplois fictifs à la Mairie de Paris a tant traîné alors qu’elle se rapporte à des faits dévoilés, sauf erreur, en 1995, c’est bien parce que Chirac a organisé cette lenteur en faisant modifier la loi pour obtenir cette protection dont bénéficient depuis les chefs d’État ! Il ne tenait qu’à lui de se présenter devant un juge aux tout débuts. Cela aurait en outre évité de faire condamner d’autres hommes politiques à sa place...

Publié dans Absurdités

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :