La pelle du 17 juin

Publié le par Yves-André Samère

Je me repens à un tel point d’avoir dit du mal des socialistes dans une notule précédente, que je me sens obligé de sarcasmer (je sais, ce verbe n’existe pas, mais c’est afin de prouver que je ne suis pas un puriste obtus), de sarcasmer, disais-je, au moins un peu sur le camp d’en face. Et Dieu sait que ce n’est pas mon habitude !

Bref, après la girouette Rama Yade, qui prétendra sans doute que ce n’est pas elle qui tourne, mais le vent, voici quelques gens de droite qui nous offrent une occasion de nous fendre la pipe gratuitement. Hier soir, nous nous gondolâmes ainsi à la chute de Nadine Morano, de Claude Guéant, de Frédéric Lefebvre et de la chère MAM, qui va pouvoir aller en Tunisie se remettre de ses émotions (si on la laisse encore descendre de l’avion).

Tous ces gens se disent gaullistes, bien qu’ils n’aient jamais connu De Gaulle. Mais ils ont sans doute souhaité s’en rapprocher un peu, en expérimentant la pelle du 17 juin !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Ou en expérimentant "la gamelle du 17 juin".
Répondre