Lanceurs de pétards

Publié le par Yves-André Samère

Il y a un an, l’expression lanceur d’alertes n’existait pas. Aujourd’hui, pas un jour ne se passe sans qu’on nous la balance, dans les oreilles, dans les journaux, à la télé.

C’est donc un phénomène de mode relevant du pur panurgisme. Car enfin, si l’expression n’existait pas, il n’y a en revanche aucune raison de penser que la notion, elle, n’était pas apparue. Si vous avez un doute, je vous renvoie à la guerre de Troie et à Cassandre ! Ou à Philippe, futur Philippe le Hardi, qui, à quatorze ans à la bataille de Poitiers, en 1356, lançait à son père le roi Jean II « Père, gardez-vous à droite, gardez-vous à gauche ! »

Si ce n’étaient pas des alertes...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :