Lauren Bacall

Publié le par Yves-André Samère

Lauren Bacall est morte à l’âge de 89 ans, et tous les commentateurs, ce matin, rivalisent d’originalité en rappelant qu’elle a tourné sous la direction d’Howard Hawks et de John Huston, et qu’elle a été la partenaire de Marilyn Monroe et, bien sûr, d’Humphrey Bogart, l’homme de sa vie.

Fort bien, tout cela est vrai, mais sent un peu la nécrographie préparée à l’avance, et pas très fouillée. Pourquoi nul n’a-t-il mentionné que, dans Le jour et la nuit, elle avait été dirigée par Bernard-Henri Lévy et qu’elle était la partenaire de Karl Zéro (notre seule relation commune, par conséquent) ?

Un pareil détail, dans la filmographie d’une vedette d’Hollywood, c’est tout de même beaucoup plus rare, non ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
C’est un grand classique, et j’ai donné de multiples exemples : CHPILberg, SylVERster Stallone, Dino RiDZI, As-GARE Fa-RADIS, et ainsi de suite. Sans compter, en dehors du monde du cinéma, les
noms d’origine étrangère : touBI, burNOU, paSSio, kamiKAZ, plaDZA, Mo-A-med, GUI-zèpe, Mi-GOUEL. Ou les mots français mais qu’on écorche : arguer, aiguiser, enamouré, gageure, loquace,
magnat. Et le très renommé méridien de GreenOUITCHE.

C’est trop dur, d’ouvrir un dictionnaire, ou même Wikipedia, qui donne souvent les prononciations correctes. Je n’ose même pas penser à cette petite ville galloise,
Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch : à la radio, nul n’oserait se risquer à la nommer. D’ailleurs, nos journalistes ne connaissent même pas son existence !
Répondre
C
Et pas un journaliste foutu de prononcer correctement son nom. Idem avec Humphrey Bogart.
Répondre
Y
Lauren Bacall a dû être honorée.
Répondre
G
France info a évoqué ce matin le film de BHL et nous avons même eu droit à une interview du maître.
Répondre