Le docteur House chante au Trianon

Publié le par Yves-André Samère

Si vous aimez les vedettes un peu surfaites et que vous ne ratez jamais un épisode de Dr House (sur Télé-Poubelle et avec trois ans de retard), sachez que l’interprète de cette série à succès sera le 11 mai à Paris, pour… chanter ! En effet, Hugh Laurie, chanteur et pianiste, viendra se produire au Trianon, dans le quartier de Pigalle. Il a d’ailleurs sorti un disque, hier, Let them talk – des chansons de blues des années 1920 et 1930. Au moins, il ne fait pas de rap, c’est déjà ça.

Rappelons qu’Hugh Laurie s’est aussi essayé au roman,et a écrit un policier, The gun seller (en français, Tout est sous contrôle), plutôt médiocre car son auteur semble plutôt motivé par le désir de faire le malin et de se créer un style pour lequel il n’a pas (encore) de dispositions ; puis, ultérieurement, Paper soldiers, annoncé mais pas encore sorti. Dans le genre acteur-musicien passé à la littérature, je préfère nettement Jeff Lindsay, l’auteur des Dexter, qui, lui, est une vraie pointure.

Mais la série Dr House est très bien. Elle en est à sa septième saison. Tâchez de la voir en version originale, il ne faut JAMAIS regarder les versions doublées !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y

Je vois mal pourquoi on devrait regarder la VF, sauf si : 1. on ne sait pas lire, et 2. s’il s’agit du film de Visconti « Le guépard » (parce qu’il n’existe pas de version
originale !).

Tous les doublages sont faits dans des conditions désastreuses, en une seule journée pour un long métrage, par des gens qui s’en foutent, avec des acteurs qui déchiffrent à peine leur texte et ne
remarquent seulement pas les incohérences que les auteurs y ont laissé traîner.


Répondre
J

Contre ceci : "Tâchez de la voir en version originale, il ne faut JAMAIS regarder les versions doublées !"


Répondre
Y

Et puis, comme série, je pense que « Breaking bad » les dépasse toutes, car elle n’est pas du tout répétitive : je conseille cet épisode où les deux personnages font la chasse à une
mouche qui s’est introduite dans le laboratoire où ils fabriquent de la drogue.

Hélas, au lieu de s’arrêter sagement à la fin de la troisième saison, les auteurs, atteints du syndrome « Dallas-Dynasty », ont prévu une suite.


Répondre
Y

C’est bien beau de s’inscrire en faux, mais contre quoi ? J’ai bien précisé que j’aimais cette série. Je trouve seulement que l’hystérie concernant son acteur principal est un peu exagérée, et
que son roman ne vaut pas grand-chose. Publié sous un autre nom d’auteur, il ne se vendrait pas du tout.


Répondre
J

Je m'inscris en faux : c'est peut-être la seule série que je regarde en VF avec plaisir.


Répondre