« Le Faucon maltais » vendu

Publié le par Yves-André Samère

Amusant : le 20 décembre, le journal « Les Échos » a publié un article rapportant que la statue du film de John Huston Le Faucon maltais a été vendue aux enchères pour 4,085 millions de dollars, au profit de Turner Classic Movies. Ce serait, dit-on, « l’oiseau le plus cher du monde » – invérifiable, on vend rarement des oiseaux aux enchères.

Précisons que ledit faucon est en plomb dans la réalité, censé être en or peint dans l’histoire, et qu’il pèse vingt kilos. Il n’est pas très gros, pas plus de vingt-cinq centimètres de haut, et il est tout noir. Les malfrats du film se le disputent, ce qui cause un certain nombre de décès. À la fin, Humphrey Bogart dénonce la fille qui est au centre du trafic, et l’envoie donc en prison... alors qu’il est tombé amoureux d’elle.

Le film est réputé pour être assez incompréhensible, mais il y a eu pis cinq ans plus tard avec Le grand sommeil, film d’Howard Hawks, puisque même son réalisateur ne comprenait rien à ce qu’il filmait !

Je peux parler de cet oiseau, car je l’ai eu à cinquante centimètres de mes yeux lors d’une exposition organisée par la Warner, justement consacrée aux objets mythiques des films qu’elle avait produits. Si j’avais eu la bonne idée de casser la vitre derrière laquelle il se trouvait, je serais plus riche aujourd’hui. Heureusement, il me reste ma tante Liliane !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Et le vrai, alors, où se trouve-t-il?
Répondre