Le Pen ? Un génie !

Publié le par Yves-André Samère

Franchement, Jean-Marie Le Pen est un génie ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, cette opinion n’est en rien une approbation de sa pensée. Non, ce que je veux dire, c’est qu’en matière de communication politique, il met tout le monde dans sa poche, et avec une facilité qui devrait inciter les agences de pub à lui faire un pont d’or.

Son dernier exploit a montré avec quelle aisance il a roulé ses adversaires politiques. Voulant les ridiculiser sans trop d’effort, il a lu en public... un poème. Le truc était à double détente, puisque d’une part, il ne s’agissait nullement d’un texte politique, donc il était inattaquable ; et d’autre part, son auteur était un sympathisant nazi avéré, puisqu’il s’agissait de Robert Brasillach, écrivain fusillé à la Libération pour avoir écrit des horreurs contre les Juifs.

La méthode a fonctionné admirablement : cet idiot de Mélenchon s’est précipité tête la première dans le panneau, et a reproché publiquement à... la fille de Le Pen de n’avoir pas désavoué son père ! Ce faisant, il rendait l’enfant responsable des agissements d’un de ses parents. On se serait cru dans la Bible, au Deutéronome. Pour un homme de gauche, ça la fichait mal. Et c’est ce que Le Pen voulait.

Bravo ! Applaudissons l’artiste. Évidemment, c’est l’empereur des faux-culs, mais la com’, c’est bien ça.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Yves-André Samère 02/03/2012 08:37

... Et une pièce de Maria Pacôme qui s’intitule « Apprends-moi, Céline ». Daniel Auteuil y jouait. Mais c’est complètement hors-sujet.

le nounoursmasqué 01/03/2012 22:30

Y a une chanson qui dit : dit moi Céline...