Le pont de la rivière Poste

Publié le par Yves-André Samère

Vous savez pourquoi il y a des tueurs en série ? Parce qu’à force de fréquenter la Poste, on en vient forcément à détester le genre humain. À mon avis, Mohammed Merah, un sale jour, a trouvé la Poste fermée alors que le facteur avait laissé dans sa boîte aux lettres un avis pour une lettre recommandée en instance, alors que le destinataire « était absent » (il ne l’était pas).

Il n’y a pas si longtemps, la Poste était un service exemplaire, en ce sens qu’elle rivalisait en efficacité avec la SNCF. Aujourd’hui, SNCF et Poste rivalisent toujours, mais à celle qui en fera le moins. Et toujours sans explication. Les Parisiens jouissaient d’un privilège que je crois unique en France : un bureau de poste qui ne fermait jamais. Ce fut longtemps le petit bureau souterrain de la place de la Bourse, où les chroniqueurs de théâtre se précipitaient après la générale des pièces pour téléphoner leur article hâtivement rédigé dans un bistrot ; puis cette commodité passa à la Grande Poste de la rue du Louvre. C’était le célèbre « 7/7 - 24/24 ». Mais un énarque dut penser que l’ère des privilèges était passée à la guillotine, que tout ça était bon pour New York mais pas pour Paris, et il fut décidé que la Grande Poste fermerait une heure par jour, le matin à 7 heures, « pour nettoyer ». C’est vrai, ça, les usagers, quels gêneurs ! Les femmes de ménage se plaignaient... Mais, moins d’un lustre plus tard, terminé, la Grande Poste ferma comme les autres bureaux de Paris, du samedi à midi au lundi matin à 8 heures et demie. La démocratie était passée.

Cela ne suffit pas : il y a deux au trois ans, on modifia encore les horaires. Désormais, les bureaux de poste n’ouvrirent qu’à... 10 heures. Mais patience, il y a encore de la réserve. Prévoyez donc qu’un jour prochain, ils n’ouvriront plus qu’un jour sur deux ; je parie pour les jours pairs, parce que, les mois de 31 jours, il y a moins de jours pairs que de jours impairs. Naturellement, cela ne se fera pas n’importe quand ! Ce sera de préférence dans l’après-midi, disons entre 15 heures 45 et 16 heures 15, après le déjeuner pour arranger tout le monde.

Cet après-midi, j’ai voulu envoyer un DVD à un ami de Besançon. Impossible ! Tous les bureaux de poste sont fermés. Les deux plus proches de chez moi, pour « Incident technique » (comprenne qui peut), et celui de la rue des Halles, parce que c’est le 31 décembre et qu’on ferme à 14 heures. « Nous vous souhaitons de bonnes fêtes », dit une pancarte sur la porte close. Merci, c’est gentil. Nous aussi, et une bonne gastro par-dessus.

Autrefois, la Poste était réputée pour ne JAMAIS faire le pont, cette spécialité française. Cette fois, le pont est un viaduc : du samedi 29 à midi au mercredi 2 janvier à 10 heures – soit presque quatre jours. Comme celui de la rivière Kwaï, ce pont-là, on le ferait sauter avec une joie !...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Yves-André Samère 31/12/2012 19:58

Décrétons tout de suite que les bureaux de poste ne sont là que pour le décor. Ce qui ne changera pas grand-chose.

DOMINIQUE 31/12/2012 19:39

Même en province et près d'un grand aéroport, impossible d'envoyer un colis urgent aujourd'hui par La Poste. Fermé à 15 heures.