Lire LA Bible, ou LES Bibles ?

Publié le par Yves-André Samère

Habituellement, on croit qu’il n’existe qu’une seule Bible. Or c’est faux, il y a autant de versions de l’Ancien Testament que de religions.

Voici le détail :

- les catholiques utilisent la Bible hébraïque, divisée en quatre groupes : le Pentaqueuque, appelé Torah chez les Juifs, c’est-à-dire les livres législatifs (Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome) ; les seize livres historiques ; les sept livres poétiques ; les dix-huit livres prophétiques. À cela, ils ajoutent sept textes qui sont absents de la Bible hébraïque, et qualifiés de « deutérocanoniques » : Baruch, Ecclésiaste, Judith, Maccabées I, Maccabées II, Sagesse de Salomon et Épitre de Jérémie. En tout, 46 livres.

- les protestants utilisent la Bible hébraïque, eux aussi, donc sans les sept « deutérocanoniques », ce qui ramène logiquement le nombre de livres à 39.

- les orthodoxes utilisent les mêmes textes que les catholiques, en y ajoutant Esdras et d’autres livres des Maccabées.

- les Arméniens ajoutent encore à cela les Testaments des Douze Prophètes, les vies des Prophètes, et d’autres non canoniques (non officiels) comme Joseph et Aséneth.

- les Éthiopiens, qui ont aussi leur Église, ont 80 livres, parmi lesquels ils ont ajouté le Livre des Jubilés, ainsi que le premier livre d’Enoch, absent de toutes les autres versions.

On voit que la religion chrétienne, c’est vraiment très simple, universel et cohérent...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

CF 29/12/2014 20:20

Jesus meurtrier dans l'enfance? Je ne la connaissais pas, celle-la...J'ai hate de lire votre prochaine notule!

Yves-André Samère 29/12/2014 16:37

Exact. Mais vous remarquerez que je ne parlais que de l’Ancien testament. Pour ce qui est du Nouveau testament, je comptais leur consacrer une autre note, en m’appuyant sur les Évangiles
apocryphes, puisque je possède le texte intégral de plusieurs d’entre eux. Si on publiait tous les Apocryphes, ils sont si nombreux que leur volume dépasserait celui du Nouveau testament. Or
beaucoup de légendes qui circulent dans le folklore chrétien proviennent de là, comme l’histoire de la crèche. Ou d’autres qui ne circulent pas, car l’Église y a mis le hola, par exemple celle de
Jésus meurtrier dans l’enfance.

CF 28/12/2014 22:02

Sans compter tous les ecrits intertestamentaires ou encore apocryphes qui n'ont pas ete retenus mais qui etaient lus avant que le Canon ne fixe les regles de ce qui doit etre considere comme etant
inspire.
Il faut tout lire pour mieux comprendre ce qu'etait la religion chretienne a ses debuts, d'autant plus qu'une des particularites de ces religions-la est d'insister sur l'immuabilite de la parole
revelee a ses debuts. On voit alors que c'etait bien plus divers et contradictoire que ce que l'on a bien voulu ne retenir pour convaincre le peuple que de ce galimatias pouvait sortir la parole de
dieu.
L'entreprise a bien fonctionne et il faut deconstruire la propagande en se plongeant dans tous les ecrits et comprendre que la Revelation de la Bible est au mieux un Reader's Digest de
l'Eglise.
Je viens de visiter a Sydney une cathedrale et j'ai vu beaucoup de personnes, dont de nombreux touristes, se recueillir sur les bancs; je doute que peu parmi eux remettent meme en question ce
qu'ils lisent et ne trouvent meme pas choquant les nombreux sapins de Noel dans les travees!