Lorgnette : gros bout et petit bout

Publié le par Yves-André Samère

Il est bon d’être charitable. Aussi, soyons indulgents avec la dernière déclaration de Pierre Laurent, qui fait on ne sait trop quoi au sein de ce groupuscule fantomatique encore connu – pour quelque temps – sous le nom de « Parti communiste français ». En effet, aujourd’hui, parlant des projets gouvernementaux en matière d’écologie, il a dit que les nouveaux princes qui nous gouvernent voyaient les problèmes « par le petit bout de la lorgnette ».

J’imagine que Pierrot n’a jamais utilisé de lorgnette, qu’il en a seulement entendu parler, et par des gens qui, eux-mêmes, etc. Donc, une lorgnette, c’est un peu, en modèle réduit, le même objet qu’une lunette astronomique, avec, à l’avant, une lentille de grand diamètre, l’objectif, et, à l’arrière, une autre lentille de petit diamètre, l’oculaire. Et, comme son nom l’indique, l’oculaire est la lentille par laquelle on regarde.

Par conséquent, nul ne serait assez crétin pour regarder par la grosse lentille, l’objectif. Si vous faisiez cela, l’objet regardé apparaîtrait plus petit, ce qui serait un peu contre-productif. Autrement dit, regarder par le petit bout de la lorgnette est le processus normal.

Mettons en garde Pierre Laurent : confondre petit bout et gros bout, cela peut être dangereux. Souvenez-vous de la guerre qui fit rage à Lilliput, entre les Petits-Boutiens et les Gros-Boutiens !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :