Match : « démissionner » contre « démettre » 

Publié le par Yves-André Samère

Hier soir, à la télévision, j’ai entendu je ne sais plus qui déclarer que François Hollande et Jean-Marc Ayrault avaient « démissionné Cahuzac ».

Je regrette, mais c’est impossible ! On ne peut pas « démissionner quelqu’un », la langue française s’y oppose. En effet, le verbe démissionner est intransitif. En d’autres termes, il ne peut pas admettre de complément d’objet direct. Il s’ensuit qu’on peut démissionner, mais pas ÊTRE démissionné. Corollaire, le mot démissionné est un participe passé, mais il ne peut pas servir d’adjectif, ni comme épithète, ni comme attribut. Impossible, par conséquent, de parler d’un ministre démissionné.

Mais alors, que dire ? Il y a le choix : on peut démettre quelqu’un, ou le destituer. Ces deux verbes sont transitifs, ils admettent les compléments d’objet direct, et leurs participes passés respectifs (démis et destitué) peuvent servir comme adjectifs.

Simple, non ?

(Soit dit en passant, démis ou destitué, Cahuzac a fait savoir qu’il souhaitait retrouver à l’Assemblée nationale sa place de député. Ben oui, il n’a pas été condamné, donc il a le droit de revenir. Mais je souhaiterais être présent le jour où il se repointera dans l’hémicycle, rien que pour savourer l’ovation unanime qui l’attend)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Siéger à l’Assemblée, c’est une forme de suicide.
Répondre
D
Je me suis fait la même réflexion, à base d’œufs et de tomates pour son accueil à l'Assemblée.
Hélas, ce garçon est "hors sol" depuis longtemps, et son attitude à propos de son siège à l'Assemblée le confirme. Il se croit au-dessus de tout le monde. Le pire, c'est que malgré ses déconvenues,
il persiste. Que disait Audiard à ce sujet ? ... c'est à ça qu'on les reconnaît.
La chute sera d'autant plus rude, mais je réserve mes larmes à d'autres. Disons même qu'à ce point là, aucune commisération n'est possible.
On appelle cela une conduite déshonorante. Mais actuellement, qui a encore le sens de l'honneur dans ce milieu ?
Répondre
D
Ah mais je croyais qu'il était près de s'occire!
Répondre