Mitterrand, tueur en série !

Publié le par Yves-André Samère

Des cinglés, il s’en pointe ici de temps en temps, pour déposer un commentaire fielleux ou parfaitement crétin. J’ai le regret de vous en priver, ne voulant pas souiller vos yeux. Néanmoins, aujourd’hui, il en est arrivé un qui n’est pas piqué des vers. Pour une fois, je ne suis pas visé – ce qui est frustrant, convenez –, la cible de mon lecteur étant Mitterrand.

Je ne ménage pas Mitterrand, en général, car je le tiens pour un triple imposteur (Philippe Meyer a soutenu la même hypothèse) : imposteur littéraire puisqu’il n’a écrit aucun livre qui vaille, en dehors de ses commentaires politiques ; imposteur politique, puisque, homme viscéralement de droite, il a feint d’être socialiste pour mieux s’emparer du pouvoir ; imposteur enfin sur le plan humain, car ce vicieux s’est comporté comme un gougnafier avec ceux qu’il jugeait au-dessous de lui – bien à tort –, comme ce pauvre Rocard, machavéliquement nommé Premier ministre à seule fin d’être dégommé le plus vite possible et en vingt-quatre heures, histoire d’ajouter une touche de sadisme à son humiliation.

Néanmoins, le dédain que m’inspire le personnage ne m’a jamais incité à écrire ce genre de choses :

 

Mitterrand n’est rien devant Hitler, Hitler était direct , Mitterrand est sournois comme Maurice Agnelet,....il tue tout ce qui le gène, et de différentes manière, Coluche en moto accident Patrique Balavoine, le luron.............ce n’est pas un hasard toutes ces morts durant son mandat son école et ses services durant la guerre d’Algérie l’on atrocement formé. Mitterrand à semé la mort rappelez vous lors de son enterrement, sa dépouille dans le cercueil, avec toute la famille hypocrite autour, un cercueil recouvert par le drapeau Français et hop un petit coup de vent vint et jeta le drapeau au sol............signe des dieux qui inspira le dégout de l’emblème Français à ce sinistre individu.

 

Ce délicat madrigal, auquel, selon mon habitude, je n’ai pas changé une virgule, est dû à un visiteur algérien, et il a été déposé au début de cet après-midi, à 14 heures 24 si la chose vous intéresse. On voit qu’il est tout en modération, et riche en renseignements : vous le saviez, vous, que Mitterrand avait fait assassiner Coluche, Balavoine (rebaptisé « Patrique ») et notre cher Thierry Le Luron ?

Allons, cette journée n’est pas perdue, j’ai appris quelque chose, et je sens que je vais replacer tout ça dans mes dîners en ville.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

S
vous avez oublié jean-edern hallier, philippe de dieuleveut, beregovoy...
Répondre
Y
C’est idiot. Ce n’est pas parce que j’ai une profonde aversion pour Mitterrand que je vais me mettre à l’accuser de toutes les morts suspectes. On sait très bien, par exemple, que Philippe de Dieuleveult a disparu en Afrique, et qu’il ne gênait pas le Pouvoir. Quant à Jean-Édern Hallier, il est mort d’une chute de vélo à Deauville (les témoins oculaires ne manquent pas), et on voit mal Mitterrand envoyant un commando de saboteurs de vélo sur cette plage normande ! Bérégovoy, lui, s’est suicidé parce que Mitterrand lui battait froid, c’est répréhensible, mais ça n’a rien d’un assassinat.
Y
Il y a certainement un dieu des bras. La preuve : pour avoir oublié de lui faire ses dévotions, la Vénus de Milo a perdu les siens.

J’ajoute qu’il existe aussi des dieux de la tête, et la Victoire de Samothrace est bien placée pour en témoigner.
Répondre
R
Quoi??? "Des dieux"? Il y en a donc plusieurs, dont un spécialisé dans l'enlèvement de drapeaux?
Les bras m'en tombent.
Et si ça se trouve il y a aussi un dieu des bras.
Répondre