Moi, François Fillon, je m’autorise à...

Publié le par Yves-André Samère

Sarkozy nous fera toujours marrer. Après le numéro de MAM, qui s’est enferrée jusqu’aux lunettes dans son escapade tunisienne avec son ami Aziz Miled, qui est tout sauf un partisan de Ben Ali, voici que Fillon se fait prendre la main dans le sac (de voyage). Lui, c’est l’Égypte qu’il visitait, aux frais de Moubarak – disons plutôt, aux frais des Égyptiens, car Moubarak est trop pauvre pour payer de sa poche les dépenses des gens qu’il invite.

Bref, not’ bon maître a décrété que les ministres, avant de répondre à une invitation dans un pays étranger, devraient demander l’autorisation... au Premier ministre ! Nous apprenons ainsi que, la prochaine fois, Fillon devra se demander l’autorisation à lui-même. On espère que la permission ne sera pas trop difficile à obtenir.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :