Mutinerie en vue à la Justice ?

Publié le par Yves-André Samère

Christiane Taubira, chers lecteurs distraits, est ministre de la Justice par la volonté des joyeux duettistes Ayrault et Hollande (je les ai nommés dans l’ordre alphabétique, tant on a de peine à distinguer lequel est plus capable que l’autre). Christiane Taubira a donc été chargée de mettre en œuvre l’une des rares promesses électorales que notre président estime pouvoir être tenue, car ne coûtant à peu près rien sur le plan financier – laissons de côté celui de sa popularité personnelle. Cette promesse concerne l’ouverture du mariage aux homosexuels, dont la plupart, d’ailleurs, n’ont rien demandé, sinon pour une question de principe. Donc, Christiane Taubira est très fan du mariage homo, et elle a ferraillé pour faire passer son projet de loi en ce sens.

Comme tous les ministres, Christiane Taubira a sous ses ordres directs un directeur de cabinet et un chef de cabinet. Rappelons en passant que ces deux fonctions sont distinctes, puisque, en gros, le directeur de cabinet s’occupe des activités politiques du ministre, alors que le chef de cabinet gère son agenda privé (présence dans des manifestations mondaines ou médiatiques, vacances, week-ends, etc.). Le directeur de cabinet de madame Taubira est une directrice, elle s’appelle Christine Maugüé, et elle remplace l’ancien directeur Christian Vigouroux (mais pourquoi diable tous ces gens s’appellent-ils Christine, Christiane ou Christian ? C’est une obsession ? Une nouvelle règle du ministère de la Justice ?).

Christine Maugüé est militante socialiste et conseillère d’État. Or, en 1996, elle avait pris parti contre un professeur homosexuel qui désirait adopter un enfant, alors que le Conseil de Paris – et son président – étaient hostiles à ladite adoption. Elle argüait du « choix de vie » de cet homme, et avait écrit ceci : « Le droit de toute personne à avoir la vie sexuelle de son choix ne doit pas être confondu avec un hypothétique droit à l’enfant ».

Par conséquent, elle ne faisait que précéder ce que j’ai noté ICI il y a trois jours : le droit à l’enfant est hypothétique !

Elle choisit bien ses collaborateurs, madame Taubira...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :