Nouvel éloge de Dany

Publié le par Yves-André Samère

Il a bien raison, Daniel Cohn-Berndit, de taper sur les membres de son propre parti, et notamment sur la mère de Térébentine Duflot. Cette pimbêche à la voix de crécelle (je parle de la mère, là) possède, comme on dit, des dents qui rayent le parquet, au point qu’elle ressemble de plus en plus à Rama Yade – avec ce trait supplémentaire que, pour un poste de ministre, elle a mis dans sa poche, avec son mouchoir par-dessus, sa conscience et ses idées, notamment sur la dépénalisation du cannabis. « Tiens, fume ! », lui a dit Hollande. Elle a obéi, elle est rentrée dans le rang, et je me demande comment Eva Joly, à sa place, aurait réagi. Ou Dany, bien sûr !

Dany me plaît, parce qu’il ne ménage personne et ne court pas après les distinctions et les fonctions flatteuses et juteuses. S’il faut secouer les puces d’un de ses proches, il ne recule pas – et comme je le fais aussi... En outre, il ne garde pas rancune à ceux dont il a botté les fesses, on l’a bien constaté avec l’éloge qu’il a fait récemment de Bayrou, alors que les deux hommes s’étaient violemment querellés à la télévision, quand Bayrou l’avait traité de pédophile pour avoir compris de travers une déclaration de son interlocuteur !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Ce que je m’honore d’être aussi. Emmerdeur, pas « homme très intelligent » !
Répondre
D
Dany est un homme très intelligent, hors normes et sans illusions sur le monde politique.
C'est donc un emmerdeur de première !
Répondre