Ola, Kettal !...

Publié le par Yves-André Samère

... Et bonjour au dernier bobard du président normal ! « Le Canard enchaîné » paru aujourd’hui nous révèle en sa page 2 qu’un camion semi-remorque de 20 tonnes a livré au Fort de Brégançon, où le présiblique doit passer ses vacances, quatorze cartons contenant un « complément de mobilier », dont la société expéditrice assure qu’il s’agit de... coussins de chaises !

Vingt tonnes de coussins de chaises ? On a dû confondre le Fort de Brégançon avec le Stade de France. Ou alors, François et Valérie ont les fesses particulièrement sensibles.

La société qui livrait – depuis Barcelone, même si la commande a été passée dans son magasin de Paris – s’appelle Kettal et fait dans le luxe. Ce nom explique mon titre, dont seuls les hispanisants auront compris toute la finesse.

(Je vous prie de ne pas insinuer dans vos commentaires que Valérie compte utiliser ces coussins pour étouffer Ségolène avec)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Un semi-remorque de 20 tonnes aurait du mal à se garer devant chez moi !
Répondre
D
Je me souviens de je ne sais plus quel Pinault qui avait organisé le mariage de sa fille dans le Bordelais. 700 invités. La robe de mariage Dior avait été livrée dans un x tonnes. Repassée, sur un
mannequin en bois, etc. Elle était au fond du camion tout vide.
Quand j'envoie des colis à des amis, c'est une bouillie à l'arrivée. Donc, les camions 20 tonnes, pas si mal !
Répondre