Overdose de Bern

Publié le par Yves-André Samère

Sur France 2 hier soir, un Secrets d’histoire consacré à Danton. Court, seulement quarante minutes, et présenté par Stéphane Bern. Je ne l’ai pas regardé, il y avait sur Arte un bon film italien. Après ce Secrets d’histoire, le concert du 14 juillet, suivi d’un feu d’artifice... présenté par Stéphane Bern. Ce soir, pour changer un peu, un Secrets d’histoire sur le fort de Brégançon, présenté par Stéphane Bern. Et comme, en dehors des vacances, Bern est chaque après-midi sur France 2 dans Comment ça va bien, je pense qu’il est temps de décider une fois pour toutes que Bern présentera la totalité des émissions de la télé de service public, y compris la météo.

Faisons-lui, confiance, c’est un gros travailleur (oh pardon ! J’oubliais qu’il faut dire bosseur, désormais, si on veut rester dans la ligne générale). Et ce sera une bonne entrée en matière pour sa future admission à l’Académie française, laquelle, à ce rythme, ne saurait tarder. C’est certain, il va griller la politesse à PPD, qui en rêve aussi.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :