Pas de parking ? L’Élysée vous accueille !

Publié le par Yves-André Samère

Nous avons appris que, le 15 août, un automobiliste a réussi à garer sa voiture... dans la cour de l’Élysée ! Bien entendu, tous les journaux le qualifient de « déséquilibré ». Il est vrai qu’il faut être déséquilibré pour vouloir entrer à l’Élysée... Mais rudement finaud pour parvenir à y faire entrer une voiture sans macaron officiel ou laissez-passer : le portail de la rue du Faubourg-Saint-Honoré est, non seulement fermé en permanence, mais gardé par un factionnaire toujours présent ; et les autres portes, dont la Grille du Coq qui donne sur les Champs-Élysées, ne s’ouvrent jamais.

Pourtant, elle coûte cher, la sécurité du palais présidentiel : 19 millions d’euros par an, dont 12 millions réglés au ministère de l’Intérieur pour les 245 policiers qui surveillent les entrées, et 6,7 millions au ministère de la Défense pour les 122 gardes mobiles qui surveillent l’intérieur du bâtiment.

Curieux : au temps de De Gaulle, autrement plus menacé puisque nombreux étaient ceux qui voulaient lui faire la peau, on voyait très peu de policiers autour de l’Élysée. Et le trottoir de la rue du Faubourg-Saint-Honoré n’était nullement interdit aux piétons !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :