Pas trop près !

Publié le par Yves-André Samère

Lorsque j’étais enfant et que je commençais à fréquenter les cinémas deux fois par semaine, ma mère me disait « Ne t’assieds pas trop près de l’écran, ça fait mal aux yeux ». Plus tard, j’ai entendu le même refrain à propos de la télévision, avec cette variante : « Il faut absolument allumer une lampe à côté du téléviseur (ou derrière), sinon, les ondes qu’envoie l’écran font mal aux yeux ».

C’est fou ce que mes yeux étaient en danger. Quelle était la nature de ce danger, néanmoins, on ne me l’a jamais dit. Or, moi, j’avais horreur de la petite lampe à côté de la télé, et, quand j’étais seul, je ne l’allumais jamais. Il va sans dire que, chez moi aujourd’hui, il n’y a pas la moindre lampe, grande ou petite, à côté du téléviseur, et que le système Ambilight inclus dans l’appareil, destiné à fournir un pseudo-éclairage dit « d’ambiance », je ne l’utilise jamais.

J’ai su plus tard, quand j’ai eu quelques notions de physique, que c’était une légende, et que seules les personnes ne connaissant rien à la nature électromagnétique de la lumière pouvaient la gober sans discussion.

Être près de l’écran fait mal aux yeux, dans un cinéma ? Mais j’ai entendu cette baliverne y compris dans le cas du théâtre ! Qu’est-ce qui pouvait bien faire mal aux yeux dans le fait d’être assis au premier rang d’orchestre et de voir les acteurs ou les chanteurs à deux mètres de soi ? Lorsque je vais au théâtre, je prends systématiquement une place au premier rang (ou alors je n’y vais pas), et ma vue va très bien, merci.

Dans la vie, vous éloignez les autres pour ne pas être trop près d’eux et préserver votre vue ? Je comprends cependant qu’on ferme les yeux ou qu’on éteigne la lumière, pendant les relations conjugales !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

E
Oui, c'est bien pour recevoir les postillons de certains...
Répondre