Pertinence de la censure

Publié le par Yves-André Samère

Comme je vous ai déjà parlé de la stupidité de YouTube, qui fait censurer par un robot appelé Content ID les vidéos susceptibles de transgresser le sacro-saint droit d’auteur, et que, d’autre part, j’ai dit du bien du chanteur belge Stromae, voici une belle occasion de faire un rapprochement pédagogique : YouTube avait mis en ligne une vidéo de l’émission Ce soir ou jamais, pilotée par Frédéric Taddéï sur France 3. Or, dans cette émission, Stromae chantait une chanson, qui durait trois minutes.

Eh bien, la firme de disques Universal a protesté, et demandé que YouTube coupe le son... sur toute la durée de l’émission, soit 57 minutes.

Qui a parlé de tuer les mouches à coups de canon ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :