Peur du FN ? Non !

Publié le par Yves-André Samère

J’ai horreur du Front National, que je tiens pour un ramassis de fachos tout autant que d’incapables, mais je ne joue pas à me faire peur, et voici pourquoi.

Cela va sans dire, je ne me réjouis pas de voir ce parti arriver en tête aux élections européennes. Mais je ne m’affole pas non plus. Parce que, face à plus de la moitié d’abstentionnistes dans le corps électoral, ses 25 % se réduisent à environ 12 %. Ce qui ne change pas grand-chose à ce que nous avons connu auparavant.

Que va faire Hollande ? Évidemment, rien. D’abord, parce que changer de politique serait inutile, attendu que toutes les politiques se sont avérées inefficaces. Ensuite, parce que Hollande, au fond, tout indécis qu’il est, n’est pas mécontent à la perspective de devoir, en 2017, se retrouver face à la fille Le Pen. Ce duel, en effet, nous ramènerait dans la situation de 2002, celle qui a permis la victoire de Chirac.

C’est qu’il est tout à fait improbable que les néo-gaullistes aient, à ce moment, un candidat valable à présenter à l’élection. Copé, qui a volé le poste de président de l’UMP à Fillon en truquant les élections, va perdre ce poste en septembre, et il devra se chercher du boulot. On peut imaginer que son ami l’honnête Takhieddine (comme on dit « l’honnête Iago »), pour le dépanner, lui offre alors de nettoyer cette piscine qu’il connaît si bien. Or, pour remplacer Copé, il n’y a strictement personne, car je ne crois pas que les électeurs aient vraiment envie que Sarkozy revienne. Et donc, que ce soit Hollande ou que ce soit Valls qui se présente pour les socialistes, le candidat de gauche est à peu près sûr d’être élu. Ce sera un pis-aller, mais il faudra s’en contenter.

Donc les socialistes vont gémir et crier au « danger contre la démocratie », comme de coutume, mais ils savent fort bien que la situation peut paradoxalement tourner à leur avantage. Et Hollande, qui n’est pas né de la dernière pluie que pourtant il nous amène si fréquemment, le sait encore mieux. Forcément, puisqu’il est président, il est le plus intelligent !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 29/05/2014 09:59

Ce que nous comptons faire, déménager !

Yves-André Samère 27/05/2014 08:30

On devrait entourer votre village d’une clôture étanche, comme Ceuta, et en faire une réserve pour fachos. Mais alors, vous seriez obligée de déménager.

DOMINIQUE 26/05/2014 19:57

Vous avez raison. Cependant, mon village (6500 habitants) a réussi à être la commune la plus marine de la région, avec 54% de votes FN. Ils en ont même parlé aux infos régionales.
J'avoue être un peu chiffonnée.