Plongeons-nous dans le Mississippi !

Publié le par Yves-André Samère

Une furieuse polémique (mais non, j’exagère, une fois de plus) secoue le landerneau littéraire : faut-il écrire « Mississippi » ou « Mississipi » ? Naguère la seconde orthographe prévalait, mais aujourd’hui, on corrige a posteriori les œuvres qui l’employaient, comme l’album de Lucky Luke En remontant le Mississipi, ou le film de Truffaut La sirène du Mississipi.

Tout ce tintouin vient de ce que le nom du fleuve, qui est d’origine algonquienne et signifie « grand fleuve », s’orthographia dès le début avec un seul « p », conformément à ce qu’écrivirent les premiers Européens, des Jésuites, qui l’entendirent nommer par les indigènes, en 1673. Mais, à partir de 1829, on commença à l’écrire avec deux « p ».

L’ennui, c’est qu’en 1817, les États-Unis ont baptisé un de leurs États du nom de ce fleuve, et ont choisi Mississippi, avec deux « p ». Que faire ?

La solution adoptée chez nous est digne de la France : on écrit donc le nom avec deux « p » pour désigner l’État, et avec un seul « p » pour désigner le fleuve ! Nous sommes inégalables dans l’art de fendre les cheveux en quatre (précision, on ne dit pas « couper », ça n’a aucun sens).

Mais, histoire de mettre un peu de fantaisie dans tout cela, voici une histoire réservée aux bilingues, qui se comptent par millions chez mes lecteurs. Je la tiens de Roland Moreno, qui la tenait de Gotlib, et je vous préviens, elle n’est pas très convenable, donc éloignez les enfants.

A bus stops and two Italian men get on. They sit down and engage in an animated conversation. The lady sitting behind them ignores them at first, but her attention is galvanized when she hears one of the men say the following:

– Emma come first. Den I come. Den two asses come together. I come once-a-more. Two asses come together again. I come again and pee twice. Then I come one last time.

– You foul-mouthed-swine, retorted the lady indignantly. In this country we don’t talk about our sex lives in public!

– Hey, cool down, lady, said the man. Who talkin’ about sex? I’m a just tellin’ my friend how to spell “Mississippi”.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

kotec 30/10/2011 16:45


Miaouououou, très bonne histoire .....