Plus de « plus » !

Publié le par Yves-André Samère

Les personnes qui publient, à commencer par moi, ne pensent jamais à ces mots qui arrivent à vous faire dire le contraire de ce que vous vouliez exprimer. Ou, du moins, à entretenir une belle ambigüité.

Ainsi, du mot plus.

Je viens de lire un article sur les nouveautés en matière de téléphone mobile, et l’article en question est titré « Google Nexus 4 : bientôt plus de modèles à 200 euros ».

On s’interroge. Cela veut-il dire que la production de ce bidule est arrêtée, que, puisqu’on n’en fabriquera plus, il va ainsi disparaître des lieux de vente ? Ou ce plus signifie-t-il davantage, et donc exactement le contraire ?

Si les auteurs faisaient attention, ils ne plongeraient pas leurs lecteurs dans ce doute affreux. J’en frémis encore.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Méridionale !<br /> <br /> Les Anglais sont plus malins, ils ont deux mots différents. Impossible de confondre.<br /> <br /> Blague à part, avec tous les néologismes inutiles que les médias fabriquent, on devrait pouvoir trouver enfin quelque chose de nouveau et qui serve à quelque chose.
Répondre
D
Ce billet m'a fait penser à une chose.<br /> On prononcerait "bientôt plusss de modèles" ou "bientôt plu de modèles".<br /> Est-ce une prononciation régionale ou nationale ?
Répondre